Comité de jumelage

Le Comité de Jumelage du Canton d’Arbois, devenu récemment Comité de Jumelage d’Arbois, Vignes & Villages à la suite de la fusion des cantons d’Arbois, Poligny et Salins, est jumelé avec 2 villes : Hausach en Allemagne depuis 1974, Douroula au Burkina Faso depuis 1988.

HISTORIQUE – JUMELAGE HAUSACH (Allemagne)

C’est à la fin des années 1960 qu’Arbois a exprimé le désir de se jumeler avec une ville allemande, à l’image de Lons-le-Saunier avec Offenburg et de sa voisine Poligny unie à Schopfheim depuis plusieurs années.

La création au début de l’année 1973, d’un Comité de Jumelage devait permettre d’aborder la question d’une façon plus efficace et, à la suite d’une proposition de M. Herzog, professeur d’allemand et originaire de Poligny, ainsi que de renseignements donnés par les responsables des appariements scolaires, le nom d’une ville fut avancé : Hausach, une pittoresque cité de 5000 habitants, située dans la Forêt Noire, donc pas très éloignée d’Arbois (300 kms environ) et déjà connue par quelques lycéens arboisiens.

Après un échange de correspondance et d’accord de principe des municipalités, il appartenait à ceux qui les administrent de faire plus ample connaissance, ce qui fut fait d’une manière concluante le week-end des 15 et 16 septembre 1973. Dès le samedi après-midi, M. Manfred Kienzle, bourgmestre de Hausach, accompagné de plusieurs de ses conseillers et personnalités de sa ville était accueilli par M. Constant Chauvin, maire d’Arbois, par Me Cuenot, adjoint aux affaires culturelles et Melle Thivent, présidente du Comité de Jumelage entourée des membres du bureau.

Immédiatement, malgré les difficultés de la langue, le contact s’établissait dans une ambiance extrêmement cordiale. M. le maire d’Arbois, dans son allocution de bienvenue, prononcée en allemand pour honorer ses hôtes, soulignait combien ce jumelage entre les deux villes contribuerait à établir une plus grande fraternité entre les hommes et combien il serait intéressant qu’Arbois et Hausach se jumellent à leur tour à une ville du tiers monde (comme on disait à l’époque), et d’ajouter « ce premier contact doit nous permettre d’envisager très sérieusement le jumelage mais comme dans le mariage, il est nécessaire de mieux se connaître pour parvenir à éprouver rapidement des sentiments très profonds d’estime et d’amitié ».

HISTORIQUE – JUMELAGE DOUROULA (Burkina Faso)

Dès les prémices de sa naissance en 1973, la notion de soutien, d’aide au développement d’une ville africaine était évoquée dans les statuts de notre comité de jumelage. Après plusieurs tentatives infructueuses dont une avec une ville du Togo, une convention a été signée entre la ville d’Arbois et le Comité de Jumelage pour un jumelage-coopération en décembre 1987. A la même époque, la ville de Besançon scellait un jumelage avec Douroula au Burkina-Faso à la suite de voyages coopération organisés par l’AROEVEN qui emmenait des étudiants participer à des chantiers d’aide au développement et dont certains jeunes arboisiens ont fait partie. Des liens d’amitié très forts se sont liés avec les jeunes douroulaka et les voyages se sont perpétués en principe tous les deux ans jusqu’en 2014. Ainsi est né notre jumelage avec Douroula en parallèle avec la ville de Besançon et notre ville jumelle allemande n’a pas tardé de se joindre à nous en confiant des jeunes aux groupes qui partaient puis en créant leur propre association « Wir für Burkina » (Nous pour le Burkina).

Les événements graves du Mali et l’insécurité liée à la proximité de la frontière ont malheureusement interrompus cette belle chaîne de solidarité et ces séjours si enrichissants pour nos jeunes et moins jeunes… mais nous continuons, bien évidemment à soutenir à distance nos jumeaux burkinabè. Nous ne désespérons pas de reprendre ces échanges fraternels dans un avenir proche.

Notre aide s’est principalement concentrée sur 4 axes fondamentaux :

  • L’eau : L’accès à l’eau potable et en quantité suffisante par le financement direct ou la participation au financement de forages en divers points de la commune. Mais aussi par la consolidation ou l’entretien des puits permettant d’arroser les cultures et d’abreuver les animaux.
  • L’éducation : Nous avons participé à la construction de salles de classe à l’école primaire et plus récemment au collège pendant les séjours coopération d’abord encadrés par l’AROEVEN, puis par nous-même et nos amis allemands de WFB.

A chaque séjour nous apportons des livres et autres fournitures scolaires et nous rénovons une ou plusieurs salles de classe.

  • L’environnement : Nous essayons également de freiner l’avancée de la désertification par la plantation d’arbres, la clôture de vergers et jardins pour éviter la destruction par les animaux en divagation et fournissons du matériel de jardinage aux associations féminines.
  • La santé : Nous avons financé successivement l’achat et l’acheminement de 2 ambulances permettant de transporter les malades vers l’hôpital de Dédougou ainsi que le permis de conduire des trois chauffeurs. Et nous assurons les frais liés au bon fonctionnement de l’ambulance encore en circulation. 

Nous avons en partie rénové le dispensaire et la maternité. Et nous participons activement aux campagnes de vaccinations des nourrissons à chacun de nos séjours.

Nous avons également entièrement remis en état la maison d’accueil des délégations qui est désormais une « auberge » propriété de la municipalité et destinée au développement du tourisme dans la région (vœu de l’ancien maire).

Bien évidemment, toutes ces actions d’aide se font en totale collaboration avec la municipalité de Douroula et avec la participation enthousiaste de la population locale.

Afin d’assurer le financement de ces actions, outre la subvention attribuée par la ville d’Arbois (environ 1€/an /habitant) et les dons de personnes privées, nous organisons des manifestations publiques annuellement (un loto) ou bi-annuellement (une fête africaine). Ponctuellement en cas de voyage coopération nous sollicitons des subventions au niveau départemental et régional.

Partagez cette page :

Facebook
Twitter
WhatsApp
Email
Aller au contenu principal