A+ A-

La lettre d'info

Culture Patrimoine

Communautés de communes

Capitale des Vins du Jura

1ère AOC de France le 15 mai 1936

 

Arbois tire son étymologie du celte "ar" et "bos" signifiant "terre fertile".

Arbois fut la première Appellation d'Origine Contrôlée (AOC) française en date du 15 mai 1936. Elle est aussi aujourd’hui la première du Jura par son volume de production, de l’ordre de 45 000 hectolitres par an.

 

Cette appellation est répartie sur 13 communes avec un total de 843 hectares.

La Séquanie, qui n’était pas encore la Franche-Comté, et ses vins sont évoqués par Pline. Avant François 1er ou Henri IV c’est Philippe le Bel qui introduit les vins d’Arbois à la cour de France. En 1774, une liste de 14 bons plants pour le vin est publiée. Dès lors, cette sélection garantit la qualité et accroît la notoriété des vins d’Arbois. A partir de 1863, Louis Pasteur, père de l’œnologie moderne, effectue ses travaux sur les maladies des vins dans la cité. Le phylloxéra n’atteint le vignoble arboisien qu’en 1886 et le détruit par vagues jusqu’en 1895. Le 23 février 1906, alors qu’une loi taxe à la circulation des vins et des alcools et menace le droit de bouilleurs de crus, les vignerons déclenchent une grève de l’impôt. Cette même année l’une des premières coopératives de vinification de France est créée, à l’image des fruitières pour la fabrication du Comté.

 

Dès 1907, les vignerons obtiennent un certificat d’origine garantissant la provenance et la protection de la marque "vin d’Arbois" préfigurant la future AOC.

Ce n'est qu'en 1986 que la ville acquiert le titre de « Capitale des vins du jura ».

 

 

Le Biou

 

 

Le premier dimanche de septembre a lieu à Arbois une cérémonie unique et ancestrale : le «Biou». Les plus beaux raisins sont accrochés sur un moule en forme de toupie. L’énorme grappe de raisin peut peser jusqu'à 100 kg. C’est l’offrande des prémices de la récolte à Saint Just, patron de la paroisse. Le « biou », soutenu par quatre vignerons et précédé par des violoneux jouant des vieux airs du pays, est porté en cortège jusqu'à l'église. Il est ensuite suspendu à la voûte par un filin où on peut l'admirer jusqu’au troisième dimanche de septembre.

Le numéro 19 de " La Feuille ", journal électronique du développement durable et du cadre de vie publié par la direction départementale des territoires du Jura.

Consacré à : " la protection et la mise en valeur du patrimoine historique : les labels (UNESCO...) ", ce document donne la parole à Bernard AMIENS, maire d'Arbois, et à Philippe BRUNIAUX, adjoint au maire (action culturelle et patrimoine).

http://www.jura.gouv.fr/…/download/9108/76797/file/La_Feuil…

 

 

 


Mairie d'Arbois • 10 rue de l'Hôtel de Ville • 39600 ARBOIS • Tél. : 03 84 66 55 55 • Email : mairie@arbois.fr

© 2011 -2017 Mairie Arbois • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel MédiasPlan du siteMentions légales